École primaire des Marguerites,
Île-des-Soeurs

Cette nouvelle école s’implante sur un site triangulaire très restreint à proximité d’un parc. L’école est fragmentée en trois parties afin de lui donner une échelle réduite adaptée à la taille des enfants. Elle est constituée d’un bloc académique de trois étages et d’un bloc sportif de deux étages, reliés par un volume d’un seul étage, très transparent, où se trouve l’entrée principale et la salle polyvalente, et qui s’ouvre sur la cours d’école. Le bloc académique a été placé en angle par rapport au bloc sportif et au volume bas afin de profiter d’un effet de parallaxe renforçant l’implantation dans le paysage. À cette composition s’ajoutent des îlots de forêt et des bosquets afin de relier l’ensemble au parc.

La cour d’école est entièrement pavée à l’intérieur des limites clôturées pour des raisons de fonctionnalité de jeux. Cette cour pavée est entourée d’une clôture ornementale avec des plantations de végétaux de différentes hauteurs permettant de faire un écran végétal entre la cours, la piste multifonctionnelle et les rues avoisinantes. Ces plantations représentent plus de 15,8% de la surface totale de la cours qui est végétalisée. La transformation une ancienne emprise de voies de transport laissée à l’abandon pour en faire un aménagement contribuant à donner un sens à la vie d’une communauté est porteuse d’avenir pour tous.

BBBL architectes a réalisé la conception de ce projet et a accompagné la CSMB dans les démarches d’approbation auprès des autorités. Les plans et devis définitifs ont été réalisés par la firme Héloïse Thibodeau architecte.